Parkinson on the move

Aller en bas

Parkinson on the move

Message par sandra le 01/09/18, 03:59 pm

des vidéos avec des exercices simples à faire pour garder et retrouver la forme.

https://youtu.be/LohzwvrI98A

après 10 ans de parkinson, l'homme est, semble-t-il, dans une forme largement supérieure à la moyenne de la population. ça encourage !!

Il insiste beaucoup sur le fait d'avoir de la force, j'ajouterai de croire en sa capacité d'avoir de la force, quel que soit son âge.

Le site pdonthemove.com propose plusieurs exercices, ne parle pas de guérison, mais de ralentissement des symptômes.

Le site se réclame d'une collaboration avec un hopital et rappelle avec raison les composantes essentielles pour être aidé (pas seulement pour parkinson)
- une alimentation saine
- éviter le stress
- faire des exercices personnalisés (danse, gym, yoga, pilates)

le site invite avec insistance à les contacter pour un coaching personnalisé, donc, business...

ce n'est pas très cher d'ailleurs, mais dès qu''il s'agit de milliers de gens...
https://www.pdonthemove.com/store

de nombreuses vidéos existent désormais sur youtube à propos de parkinson ou autre chose, promettant beaucoup à condition de s'inscrire, etc... etc...

il faut être réaliste, le marché de la santé est certainement le plus lucratif !  ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas trouver des choses intéressantes, ce forum le prouve, mais il faut rester vigilant quand il y a du business derrière, idem pour les compléments alimentaires miracle.
Very Happy

sandra

Messages : 79
Date d'inscription : 16/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par Pivouanne le 01/09/18, 06:09 pm

Je suis allée voir effectivement même si je ne comprends pas tout c'est très intéressant . Cela ne me choque pas que ce soit payant quand tu prends un coach sportif tu payes . Alexander Tressor est maître de ballet ce qui explique sa condition physique exceptionnelle et c'est sûrement ce qui explique la relative facilité avec laquelle il maintient les symptômes à distance . Je commence à ressentir et à comprendre qu il faut un physique et des muscles qui soient plus puissants que la maladie. Faire du sport c'est son métier je n'irai pas jusqu'à dire que c'est facile pour lui mais quand on commence une maladie de Parkinson avec un bon physique ça aide . Quand on a jamais couru de sa vie comme moi c'est plus difficile non seulement on part de zéro mais on part de zéro avec du plomb dans les cuisses... dans tous les cas voir de tels exemples ça encourage ... ...

Pivouanne

Messages : 11
Date d'inscription : 25/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par Mimi le 03/09/18, 10:44 am

Pivouanne : une astuce pour mieux comprendre les vidéos en anglais : dans le youtube, en bas à droit de la vidéo il y a des petits boutons : quand il n'y a pas de sous-titres, je clique sur le 1er bouton en bas à droite "sous-titres". Ils sont en anglais mais avec mon anglais limité, le fait de lire m'apporte un plus.

Merci Sandra pour cette vidéo, ça me fait penser à John Pepper
Je retiens l'idée de "faire diversion" en marchant avec une balle ou autre. Moi, je tiens ma chienne en laisse et j'essaie de ne pas me focaliser sur ma marche.
avatar
Mimi

Messages : 62
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 54
Localisation : Provence

http://parkinsonailleurs.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par sandra le 03/09/18, 04:30 pm

La video vient de Pivouanne, c'est elle que nous devons remercier. Oui, bien sûr ça fait penser à la concentration de John Pepper.

Alexander Tressor, c'est son nom, dit avoir été diagnostiqué en 2007, donc il y a plus de 10 ans.

Il avait 47 ans quand il a été diagnostiqué, il était danseur et chorégraphe à Broadway. Il avait déjà une condition physique exceptionnelle de danseur professionnel. Il prend des médicaments, mais compte plus sur ses exercices. Il dit combien l'insistance de la médecine qu'il n'y a pas de traitement l'a déprimé, il a essayé tout ce qu'il a pu trouver sur le net. Et il en est venu à une conclusion très intéressante : c'est le patient lui-même qui est le traitement.
Il aide désormais des groupes de parkinsoniens à l'hopital de Stamford et constate leurs progrès.

voir plus : https://artandhealing.org/alexs-story-ballet-master-pd-starts-parkinsons-move-program/

Son site rappelle que :
"Vous serez peut-être surpris d'apprendre que l'exercice ciblé est l'un des outils les plus puissants dans votre lutte contre la maladie de Parkinson. Avec un bon panel d'exercies, vous pouvez constater une amélioration de vos symptômes, une diminution des médicaments, une amélioration de votre condition physique (force, souplesse et capacité cardiovasculaire) et une amélioration de votre état d'esprit."

mon commentaire :
L'exercice physique est indispensable aux parkinsoniens, c'est aussi ce que dit Norman Doidge dans "Guérir grace à la  neuroplasticité". Alexander Tressor dit avoir une vie très saine, plus une pratique physique intensive, cela montre bien que la composante psychologique et émotionnelle est aussi à prendre en considération.

À part la marche (j'essaie une heure par jour), je fais du Qi gong une demi heure... mais j'essaie aussi le travail sur le mental, en tenant compte de l'approche de Janice Hadlock, tout est bon à prendre, c'est la chance d'avoir internet...
sunny

sandra

Messages : 79
Date d'inscription : 16/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par Pivouanne le 07/09/18, 08:50 am

Bonjour à toutes les deux ,mimi ,marcher avec une balle ce n'est pas faire diversion c'est pour travailler la coordination . J'ai montré la vidéo à mon kiné il l'a trouvé très bien , dans le même genre il m'a conseille, quand je vais marcher , de me mettre des poids autour des poignets et de forcer le balancier des bras ( moi c'est le bras gauche qui pendouille lamentablement ) . J'ai essayé c'est pas mal du tout ça te fait effectivement bien prendre conscience que le bras droit balance même avec un poids tandis que le bras gauche pend encore plus , il faut donc le faire consciemment , c'est ce que dit Alexander Tressor ,Parkinson il faut y penser tout le temps . Avec un poids en plus ça travaille un tout petit peu la force. C'est comme si tu reprogrammais ton cerveau.. enfin j'espère lol ... le plus dur pour moi en ce moment le point sur lequel il va falloir que je travaille c'est l'acceptation par exemple tout bêtement accepter de marcher bizarrement avec des poids aux poignets..... j'ai vu des vidéos d'Alexander Tréssor où il conseille par exemple sur le parking d'un supermarché quand tu viens d'aller faire des courses sautiller à droite sautiller à gauche marcher à reculons.. il a raison c'est super important faire bouger ton corps tout le temps mais je ne suis pas prête moi lol
Une belle journée à toutes les deux

Anne

Pivouanne

Messages : 11
Date d'inscription : 25/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par sandra le 07/09/18, 10:46 am

Bonjour Pirouanne et Mimi
moi aussi, je me suis lancée avec une balle, j'ai la chance d'avoir une rue peu passante devant chez moi et j'y suis allée le soir vers 19h, oui, bien sûr, c'est très bon pour la coordination consciente. Un point essentiel et qui manque généralement dans les programmes d'activité physique, c'est le mot conscient, comme John Pepper, marche consciente, balancement conscient, lancer de balle conscient, je l'ai même fait à reculons, comme il le montre, ça n'était pas aussi difficile que je le pensais, par contre les sautillements, l'état de mes genoux ne me permet pas cet exercice, mais ça ne fait rien, c'est déjà très bien avec la balle...
bounce

sandra

Messages : 79
Date d'inscription : 16/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parkinson on the move

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum