Je suis en rémission

Aller en bas

Je suis en rémission

Message par jean claude Prévost le 08/11/18, 11:17 am

J'ai arrêté le Modopar après  deux ans de traitement par la phytothérapie comme avec le Mucuna Pruriens que j'ai remplacé sur une dizaine de jour ,un mucuna dosé équivalent d'un Modopar puis 2 sur les quatre prescrits puis 3 et 4 Mucuna aux heures habituelles de prises. ( depuis j ai lu plusieurs ouvrages sur cette pharmacologie et il semblerais que cette stratégie est une erreur, il y a compétition au niveau des transporteurs de la barrière hématoencéphalique, pourtant cela a fonctionné et je ne me voyais pas me passer totalement de L-Dopa).

Avec renfort d'aliments contenant de la tyrosine( acide aminé précurseur de la L-Dopa) par le travail du système hépatique, comme: un œuf de poule les carottes , la salade, le blanc de poulet etc...
Après deux mois je suis revenu à la vie normale, plus qu'un seul effet secondaire, la sieste de 20/30  mn à 18h. Après trois ans , le matin à jeun une gélule de tyrosine, mucuna, L-Acétyle avec jus de citron. La vie est belle!


(édit admin : divisé depuis ce sujet : http://vaincre-parkinson.forumactif.com/t38-se-medicamenter-autrement )

jean claude Prévost

Messages : 14
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 71
Localisation : La Ciotat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par sandra le 09/11/18, 09:17 pm

Super intéressant. Dirais-tu que tu es stabilisé à défaut de te dire "guéri" ? Plus d'effet secondaire ! Comment décrirais-tu ton état d'esprit au départ ? expérimentation ou sentiment de confiance ? est-ce que tu as été "coaché" pour choisir cette démarche ou tâtonnements et internet ?

tu peux développer un peu quand tu écris : "cette stratégie est une erreur, il y a compétition au niveau des transporteurs de la barrière hématoencéphalique, pourtant cela a fonctionné et je ne me voyais pas me passer totalement de L-Dopa."

Cela veut-il dire que tu ne devais pas prendre de Mucuna du tout ? ou à d'autres moments ?

Merci de partager ta démarche, elle nous inspire !

sandra
Administrateur

Messages : 91
Date d'inscription : 16/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis en rémission

Message par jean claude Prévost le 10/11/18, 11:35 am

Sandra,
Ce qui est démontré dans mon commentaire c'est qu'il faut faire le choix de réduire la dose allopathique, pour finalement la remplacer d'un coup à valeur égale de L-Dopa sous la forme poudre ou gélule en phytothérapie avec du Mucuna-Pruriens.
Pour que cela fonctionne il est nécessaire que le cerveau soit complètement ou presque(j'imagine) désoxydé, que le système "glutathion" fonctionne de nouveau d'une façon optimal. Pour ce résultat il m'a fallu une année, de prise d'antioxydant ,mélatonine à partir de la nourriture contenant acide aminé Tryptophane, Bacopa-Monnieri qui feront le ménages des métaux (il existe la Chélation mais dangereux car le fer en subi l'extraction ce qui demande une surveillance pointue) Le taux ferritine doit être légèrement en dessous du normal. Un bon dosage de vitamine B 12 et 6, E et D zinc .
Un taux de fer excessif en continu créa des symptômes parkinsoniens et autres désordres.

Suppression: boissons gazeuses, sucre, additifs, lait et fromage de vache , gluten, les solanacées, bref tout ce qui oxyde le cerveau. Puisque dans l'oxydation les médicaments "dits antiparkinsoniens " sont oxydant eux même. cela mérite une explication par l'activité qui se trouve stimulée par abondance de cette L-Dopa de synthèse pour une transformation en dopamine par une partie, les boutons synaptiques puis l'excès que le "glutathion " la mélatonine pendant le sommeil qui est " comme le service de nettoyage de la voirie de votre commune", l'intérêt également d'avoir un sommeil réparateur expression bien connue. Bien nourrir le cerveau.
( Je me suis dis , si ça ne marche pas je reprendrais le médicament conventionnel.)

Sandra, pas de gourou pas de science infuse seulement après deux années de traitements , une nuit mon cerveau ou mon esprit frondeur de toujours ou un des deux m'a fait prendre conscience qu'à ce rythme dans une paire d'années (comme on dit en Normandie) je serais dans un fauteuil.

Je Décide de m'en sortir en apprenant les neurosciences puisque les médecins nous expliquent peu de chose. Consultation chez mon médecin, pour lui annoncer mon souhait de ne plus prendre cette "chimie". Surpris, mais accède à ma demande et me donne les pistes , B.A. Ba pour apprendre et m'envoie à la bibliothèque de la faculté de médecine. Je choisi celle de Paris ,puis j'achète les bouquins de spécialistes, etudie pendant deux ans, et je continu aujourd'hui. Je ne vous cache pas que ma naïveté et ignorance dans ce domaine ont été le moteur, si j'avais eu connaissance de la difficulté qui m'attendait ,peut être que je ne me serais pas lancé dans cette aventure à 67 ans. Mon intuition d'autodidacte m'a guidée dans mes choix.

Je suis en période d'écriture pour écrire mon parcours avec l'aide de Mimi, il servira j'espère à donner de l' espoir , car je trouve inadmissible qu'à notre époque ,annoncer au Parkinsonien qu'ils sont atteint d'une maladie "incurable" , c'est envoyer un mauvais message au patient, son subconscient enregistre la sentence dite par un spécialiste neurologue, pour certains ils décident de bien vivre le temps présent , pour d'autres, inconsciemment se laisseront "aller" docilement, puisque plus d'espoir.

Sans perdre de vue que cette maladie est la conséquence d'un vieillissement prématuré de nos neurones dopaminergiques créé par l'humain dans les pays dits "développés" avec une nourriture oxydative et appauvrie.

Voici en quelques lignes le cheminement, après 7 années du début d'un scénario annoncé, j'en ai modifié la fin en happy End!

Bien à vous et meilleur santé! JCP

jean claude Prévost

Messages : 14
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 71
Localisation : La Ciotat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par Pivouanne le 13/11/18, 10:52 pm

Bonjour Monsieur Prévost

Pivouanne

Messages : 13
Date d'inscription : 25/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par sandra le 14/11/18, 08:41 am

Merci Jean Pierre de toutes ces précisions, ce qui me frappe à nouveau par rapport aux autres cas de rémission voire de guérison que nous avons cités dans le forum, c'est la décision prise : je vais faire autrement, je vais m'en sortir par moi-même; ça me conforte sur l'importance de l'attitude intérieure. J'attends donc le livre avec impatience.

Sandra

sandra
Administrateur

Messages : 91
Date d'inscription : 16/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Je suis en rémission

Message par Pivouanne le 14/11/18, 08:49 am

Re-bonjour monsieur Prévost je ne comprends pas il me manque la totalité de mon message . Ce n'est pas grave je recommence : je voulais vous demander ce qui à votre avis dans votre parcours a été déterminant ,nécessaire et suffisant pour votre "guérison" . Avez-vous par exemple tenté d'arrêter également le Mucuna La L-tyrosine et la NAC pour voir si ça changeait quelque chose . Peut-être qu'au stade où vous en êtes arrivé sport alimentation et attitude mentale seraient suffisants .

Pivouanne

Messages : 13
Date d'inscription : 25/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

TEST de quatre jours SANS

Message par jean claude Prévost le 20/11/18, 11:51 am

Pivoine et les autres amis; j'ai donc fais un test de quatre jours sans mes compléments du matin à jeun : Mucuna-Pruriens, tyrosine, L-Acétyle-cystéine, jus de citron.
Je souhaitais "mesurer"  dans qu'elle situation mon corps était face à cette Parki .  Après quatre jours, je me suis retrouvé quinze années en arrières. J'en étais heureux et satisfait.
Je m'explique, un léger tremblement perceptible à la vue du haut d'une feuille de papier, lorsque je lisais mon journal. C'était un des premiers messages que j'ai à l'époque compris.
Fin de la  quatrième journée, quelques raideurs  au niveau du tronc cérébral ( cou ,épaules).  Pour ne pas prendre de risque et retrouver le plein confort, le cinquième jour j'ai repris mes compléments "d'entretiens" une gélule de mucuna, tyrosine , et l-acétyle-cystéine une fois sur deux.

Conclusion: la maladie à bien régressée, un syndrome est bien encore présent car ce qui est perdu en neurones dopaminergiques est bien perdu. Il faut donc compenser au minimum la productivité de dopamine. Ce qui pourrait confirmer qu'il n'est pas nécessaire dans bien des cas "d'inonder " le cerveau par des doses massives...
Evidemment mes choix de nourritures pour le cerveau  et mon intestin,  demeurent la règle, pratiquement immuable.
Bien à vous. . (Pour qu'il n'y est pas de confusion je vais parapher avec en plus mon second prénom André).
J-C-A Prévost

jean claude Prévost

Messages : 14
Date d'inscription : 02/08/2018
Age : 71
Localisation : La Ciotat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par Mimi le 21/11/18, 10:49 am

Extraordinaire -mais visiblement tout à fait possible donc- de revenir en arrière en mieux ! cheers
avatar
Mimi
Administrateur

Messages : 89
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 54
Localisation : Provence

http://parkinsonailleurs.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par Mimi le 24/11/18, 11:44 am

On peut lire le témoignage de Jean-Claude dans le n° de décembre de la revue Alternatif Bien-Être ici : https://static.snieditions.com/res/2018/12/01/pdf/AlternatifBienEtre-147-Decembre-2018-Cancer-nos-emotions-peuvent-nous-tuer-ou-nous-guerir-SOURCES.pdf
avatar
Mimi
Administrateur

Messages : 89
Date d'inscription : 05/03/2017
Age : 54
Localisation : Provence

http://parkinsonailleurs.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis en rémission

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum